Au coeur de toutes légendes il y pa un brin de vérité... Et c'est dans ce monde que les légendes prennent vie...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Créatures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew Y. Owen
fantôme
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Créatures   Ven 4 Jan - 18:07

Capall Uisce
17 Octobre 2012    
A
u loin émerge un instant une tête grise, d’une teinte si proche de la mer houleuse que je pensais presque l’avoir imaginé. Elle ressurgit et s’approche en soufflant si fort que ses naseaux sombres se dilatent et que j’aperçois, même d’ici, une tache rouge tout au fond La tête apparaît alors entièrement, puis l’encolure à la crinière frisée et collée par le sel et les massives épaules luisantes. Le cheval de mer jaillit de l’océan et bondit très haut, comme si les dernières vagues de la marée montante représentaient un obstacle énorme.
   A  mes côtés Aven tressaille quand l’animal se rue sur la plage et galope vers nous. Je me raccroche à ce que l’on m’a maintes et maintes fois répété, à savoir que les chevaux de mer raffolent des proies mouvantes, que c’est la chasse qu’ils adorent. Je dresse mentalement une liste des raisons pour les quelles celui-ci ne nous attaquera pas : nous sommes immobiles, loin de l’eau, tout près de la barrière et ces bêtes ont horreur de l’acier.
   Effectivement l’animal passe en trombe devant nous, sans s’arrêter, nous laissant juste le vent nous apporter son odeur, un relent acre de poisson et d’algue marine. Le cheval de mer a l’air si impressionnant que nous avons du mal à garder notre calme ; puis il se précipite à nouveau dans les vagues et disparaît dans l’océan.
   Les voici donc de retour.


   Cela se produit apparemment chaque automne. Plus novembre approche, plus la mer rejette de chevaux cannibale sur Orion et les habitants de l’archipel qui veulent participer aux courses se regroupent pour tenter d’attraper les capall uisce surgis des flots, ce qui n’est jamais sans danger, car les animaux sont affamés et encore fous de l’océan ; c’est aussi le moment pour les concurrents de commencer à dresser ceux qu’ils ont capturés les années précédentes et qui se montre relativement dociles… Du moins jusqu’à ce que le parfum de la mer d’automne attise leur magie.
   Pendant tous ce temps et jusqu’au premier novembre, l’île se transforme en zones sûres et zones à redouter, car mis à part les cavaliers, personnes ne veut se trouver dans les parages quand un capall uisce devient fou.

1er Novembre 2012
O
n fait courir les chevaux sur le pâle ruban de grève, entre l’eau noire  et les falaises de craie. L’exercice s’avère toujours périlleux.

   Noires, rouges, dorées, blanches, ivoire, grises ou bleues, leurs robes on tous les teintes des galets de la plage. Les hommes ornent leurs brides de pompons rouges et de marguerites pour apaiser les flots sombres de novembre.
   Les capall uisce ne sont pas des créatures ordinaires. Drapez-les de charmes et de sortilèges, dérobez-les à la vue de l’océan, mais surtout, ne leur tournez jamais le dos ! Certains écument, en nage, et la mousse qui affleure sur leurs lèvres comme à la crête de vague cache des dents prêtes à déchiqueter la chair des hommes.
   Splendides et funestes, ils nous aiment et nous haïssent.


Je suis la course du haut de la falaise. Soudain un cheval uisce happe un homme par le bras, puis par le torse.
L’espace d’un instant, les vague cessent d’assaillir la rive, les mouettes de battre des ailes, et l’air mêlé de sable reste coincé dans mes poumons. Le cheval de mers arrache l’homme du dos de l’étalon de feu. Le gris relâche bientôt sa prise malaisée. Le corps de l’homme s’affaisse sur le sable, déchiqueté avant même que les sabots l’atteignent. Comme il arrivait deuxième une longue minute s’écoule avant que les autres chevaux aient achevé de le piétiner et que je puisse le voir à nouveau. Il ne reste alors de lui qu’une longue trace de noir et d’écarlate à demi immergé dans l’écume des vagues. Mi-cheval, mi-monstre marin affamé, l’étalon de feu galope vers le capall gris. L’affrontement semble durée une éternité. Les deux chevaux uisce furent recouverts de sang. L’un deux s’engouffre dans les flots, laissant le cadavre du second sur le sable. Rien n’est plus rouge que la mer ce jour-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Y. Owen
fantôme
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: Créatures   Ven 4 Jan - 19:00

Petites fées de Brocléfaste
Dimanche 30 septembre
J
'ai trouvé la Pilulaire sur l'étang dans la forêt de Brocléfaste, sur Orion. Cette fougère ressemblait à de longs cheveux vert qui ondulaient sur l'eau. Sa partie subaquatique, le rhizome, a attiré mon attention. En effet, alors que je tapotais légèrement la surface de l'eau, quelque chose s'est mis à bouger et a remonté vers mes doigts. Un petit être amphibien a pointé son nez et m'a fixé. Intrigué, j'ai prélevé la plante et l'ai déposée dans un bocal afin de l'étudier dès mon retour.
Dans mon laboratoire de fortune, j'ai extrait avec ma pince fine un petit être dans la plante. Il s'est recroquevillé, ressemblant ainsi aux autres tubercules du végétal. Isolé dans une éprouvette après 1h26mn d'inactivité, il a recommencé à s'agiter. Sa grande nervosité serait-elle liée à sa captivité en milieu étranger?


Pilularia Animans
De 0.5 à 1 cm. Possède 6 à 13 pattes rétractiles.Mode de vie aquatique. Fait le mort pour éviter de se faire dévorer par les prédateurs. La plante dont est issu cette créature à des vertus digestives lorsqu'elle est consommée en simple tisane.




Lundi 1er octobre 2012
Ma
récolte de ce jour a été plus qu'encourageante. J'ai eu la chance de répertorier une nouvelle espèce que j'ai appelée Eriophoria Animans, en référence au nom latin de la plante qui l'héberge. Son anatomie la rend presque invisible parmi les fleurs, mais son comportement nomade m'a permis de la localiser. Bien que dépourvue d'ailes, L'Eriphoria Animans se déplace de plante en plante en chevauchant des insectes volants.


Eriophoria Animans
De 1 à 2 cm. La crinière cotonneuse de l'Eriophoria animans en application direct sur des plaies, même profondes, permet leur cicatrisation totale en quelques heures.




Mardi 2 octobre 2012
M
es mains en tremblent, tant ma découverte est incroyable. Il semblerait que chaque plante de la forêt soit habitée par une espèce inconnue.
En étudiant aujourd'hui un plant d'arum tacheté, j'ai aperçu un être pas plus gros qu'une tête d'épingle blotti au fond de la fleure tubulaire. J'ai d'abord cru qu'il s'agissait d'une petite baie rougeâtre qui y serait tombée. En scrutant dans mon microscope, j'ai perçu une sorte de tremblement. Afin d'immobiliser le spécimen pour l'extraire sans l'abîmer, je l'ai endormi.
L'être et la plante présente bien des similitudes. Cette fois encore, la dissection a mis en évidence un squelette interne qui l'exclut de l'ordre des insectes et le rapproche des mammifères. La légendaire efficacité de la flore de Brocléfaste viendrait-elle de ces petits êtres? Cette découverte me stupéfie. J'en ai le vertige. Je sens qu'un champ de recherche extraordinaire s'ouvre à moi.


Aruma Animans
L'Aruma Animans se déplace aussi bien sur trois pattes que sur sept, avec une agilité étonnante. Bien qu'il ne mesure qu'1 cm il peut dévorer jusqu'à 10 feuilles par jour. Ses pattes à ventouses lui permettent à la fois d'adhérer aux tiges et de diffuser son venin.




Jeudi 4 octobre 2012
L
'asphodèle est l'une des fleurs les plus gracieuses de cette forêt primitive et aussi la plus rare. Elle présente quelques vertus antiseptiques et diurétiques. Les êtres qui l'habitent étaient si farouche que j'ai dû enfumer les fleurs pour qu'ils apparaissent. Quand j'ai tenté de les saisir, ils ont glissé le long de la tige et s'y sont réfugiés. J'ai malgré tout pu en récupérer cinq, tombés sur le sol, quand j'ai secoué la plante.
Le spécimens s'agitent et se regroupe en une mêlée compacte dès que je me saisis du tube à essai où je les ai enfermé. J'ai toutes les difficultés à extraire l'un d'entre eux tant ils s'accrochent les uns aux autres.


Asphodelia Animans
De 5 cm environ. Comportement craintif. Vie en groupe




Samedi 6 octobre 2012
J
'ai trouvé une Helleboria en pleine mutation, semblant passer de l'état de fleur à celui de fruit. La petite créature de la plante paraissait se débarbouiller, et se déshabillait peu à peu de sa chrysalide en se dissimulant derrière les feuillages. Peu craintive malgré ma présence, elle ondulait de tout son corps comme lors d'une danse. Puis elle a stoppé net. Machinalement, je lui ai adressé quelques mots de bienvenue, et ne sachant plus quoi dire je me suis tu. Elle a recommencer à ondoyer. Alors je lui ai tendue lentement la paume de ma main et elle s'y est glissée sans hésiter. Elle est à peine de la taille d'une coccinelle. Magnifique. On dirait que mon Helleboria comprend tous se que je lui dis. Je suis certain maintenant que ces êtres sont bien plus que des animaux; ils sont dotés de réflexion. Je regrette mes premières expériences. Ce sont des êtres merveilleux!


Helleboria
De 0.5 cm environ. Craint le soleil direct et vit dans les zones ombragées. Ouverte au dialogue et à l'échange, mais ne parle pas.




Dimanche 7 octobre 2012
A
cette heure d'après déjeuner, j'ai choisi les berges fraîches du lac pour me reposer. Alors que je m'assoupissais en songeant que le sommeil nous remet de bien de choses, j'ai senti virevolter autour de moi un parfum rafraîchissant, comme celui d'un œillet. De ce souffle léger sur mon visage, les yeux clos, j'ai savouré l'instant. Etait-ce un rêve? En réponse, j'ai senti deux légères pressions sur mon nez, j'ai ouvert les yeux. Elle était là! Chaque battement d'ailes diffusait un parfum délicat. Tournoyante, elle a souri en clignant des yeux et m'a invité à la suivre!
Elle s'est éloignée et nous avons emprunté des chemins écartés, bordés de rosiers sauvages, tristes et charmants. De retour sur notre lieu de rencontre, je me suis allongé et elle s'est posée sue ma poitrine. Le rythme de ses ailes faisait battre la chamade à mon cœur, et me berçait à la fois. Je me suis endormi profondément. A mon réveil, elle avait disparu. Seules quelques effluves d'Œillet frais parfumaient ma chemise. J'ai la certitude d'avoir vécu un instant magique.


Œilleterereine
De 1 cm environ. Délicatement parfumée. Faculté de voler. D'un caractère chaleureux et accueillant.




Mardi 9 octobre 2012
A
ttiré par un chant bien étrange qui ne ressemble ni à celui d'un oiseau ni à celui d'un humain, je suis arrivé près d'un plant de rossolis. Drôle de rencontre! Le Rossolia est le seul être carnivore parmi les petite fées. Son corps est recouvert d'une pilosité aux extrémités sphérique comme des perles de rosée, subterfuge pour attirer les proies qu'il enveloppe de son corps élastique. L'insecte prisonnier y est directement dissous par les sécrétions de ses poils. Le Rossolia est plutôt asocial. Il vit isolé, loin des autres fées, qui le fuient instinctivement. Quelques jours ont passé, et malgré ma grande taille, le Rossolia s'est jeté sur mon doigt et l'à serré d'une pression incroyable pour sa taille minuscule. Comme avec une sangsue, ce n'est qu'en approchant une allumette incandescente que j'ai réussi à le détacher. Il est très difficile à apprivoiser et ne répond pas à mes appels. Il garde un comportement agressif, alors que je lui offre quotidiennement des insectes broyés. Mais si je part après lui avoir donné sa ration, il la boude. Il attend que je me montre pour la dévorer. Il semble souffrir de solitude et affiche en permanence un air abattu. J'ai finalement demandé à une Eriophoria de m'accompagner. Si seulement le dialogue pouvait fonctionner entre les deux espèces!


Rossolia
de 3 cm environ. D'une grande agressivité. Carnivore, digère ses proies par ces sécrétions pilaires. Mode de vie sédentaires et isolé.




Jeudi 11 octobre 2012
A
lors que je m'aventurais à escalader une paroi un peu trop abrupte, j'ai dérapé. Le ciel s'est obscurci. J'étais loin en forêt et ne pouvais plus marcher. J'ai commencé à m'époumoner pour appeler à l'aide quand, soudain, sept petites fées Consoudes se sont approchées de moi et ont papillonné près de mes blessures. L'une d'elles, coiffé d'une clochette, menait la danse. Les autres se sont dépouillées de leurs fin duvet à toute vitesse et l'ont déposé en vibrionnant sur l'entaille. Le sang s'est arrêté net et la douleur s'est estompée aussitôt.


Concoudes
De 5 cm environ. De nature chaleureuse




Samedi 13 octobre 2012
E
n repassant près de l'étang aux fées, j'ai été intrigué par des clapotis à la surface de l'eau. Il faisait très sombre. Pour les voir, j'ai dû m'approcher jusqu'à en avoir les pieds mouillés. Les Renouées amphibies, si calmes en pleine journée, s'animaient à présent dans un ballet aquatique: les unes ondoyant hors de l'eau à mi-corps; les autres tournoyant sur elles-mêmes avec de petits jets. Je suis resté de longues minutes à observer ce spectacle, bien décidé à ne pas bouger tant qu'elles se sont apaisées, j'ai poursuivi mon chemin, un brin mélancolique sans raison précise.


Renouée amphibie
Le corps des Renouées amphibies peut facilement se confondre avec celui de petites méduses si on n'y prête pas attention.




Lundi 15 octobre 2012
D
epuis quelques jours, les Belles-de-nuit m'entourent et accompagne toutes mes pensées. Elles s'ouvrent une à une et m'offrent un spectacle d'une pure splendeur! S'éveillant par centaines de leur massif, elles m'entraînent dans une tornade fluorescente. Je me retrouve près de l'étang aux fées en charmante compagnie.


Belle-de-nuit
De 6 à 8 cm. Les Belles-de-nuits peuvent totalement se fondre dans la nuit lorsqu'elles ne désirent pas être vues.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du jeu
Admin
Admin
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Créatures   Sam 2 Fév - 10:50

Fawkes


Fawkes
Oiseau de proie d'environ un mètre de haut et de trois mètres d'envergure.
Ce nourrit de petit mammifères comme des lapins ou autre.
Rapace qui chasse ses proies de nuit, très protecteur envers son nid et ses petits. Les deux parents s'occupent de leurs petits jusqu'à leur apprentissage du vol (environ 8 mois).
Pas du tout peureux, n'hésitera pas à s'en prendre aux intrus.
Présent dans la forêt de Brocléfaste.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archipel-des-reves.forumactif.org
Aven Y. Owen
Admin- Descendante des Aînés
Admin- Descendante des Aînés
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Créatures   Dim 10 Fév - 9:18

Hurlant à la lune, hantant les landes lors des nuits moite et froide...

J'ai croisé des Barghest sur Shutter, sous plusieurs formes, allant d'une truie à une chèvre voire encore un ours mais principalement celle d'un chien. Cette bête énorme et redoutable se caractérise par des yeux immenses, un hurlement démoniaque à vous glacer le sang et la capacité de ne laisser aucune empreintes sur le sol.
C'est sous la forme d'un gigantesque chien noir que le Barghest hante la campagne
chien monstrueux qui dès la nuit tombée, fait entendre le cliquètement de ses chaînes et le raclement des os qu'il ronge.
Pour mettre fin à la vie de cette créature, il convient de frapper la bête avec une clé, ce qui fera jaillir quelques gouttes de sang, ne vous trompez pas de bestiole si vous tenez à vos doigts...


Barghest


Barghest
Se nourri de viande fraiche
Créature nocturne et dangereuse
taille: 60 cm
On en trouve sur Shutter



_________________

"Ceux qui rêvent de jour ont conscience de bien des choses qui échappe à ceux qui rêve seulement de nuit"


Dernière édition par Aven Y. Owen le Dim 10 Fév - 9:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aven Y. Owen
Admin- Descendante des Aînés
Admin- Descendante des Aînés
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Créatures   Dim 10 Fév - 9:25

La bête pharamine est l'incarnation de la terreur, tout en restant insaisissable car possédant la faculté d'emprunter un grand nombre d'apparences trompeuses. Par les nuits sombres, la où la brume s'étale paresseusement en déroulant ses multiples rubans, se fait entendre un bruit mou et spongieux de pattes, un souffle bestial aux relents putrides vous prends à la gorge puis vous finissez par ressentir le contact infect de son corps velu.
Ceux qui ont pu contempler la bête s'accordent à dire qu'elle possède plusieurs têtes, aux yeux brillants et aux crocs acérés comme des poignards, sans oublier un pelage immaculé qui la fait ressembler à un spectre. La bête Pharamine est annonciatrice de mort, sans oublier qu'elle en provoque certaines.



Bête pharamine


Bête pharamine
taille: 80 cm
se nourri de chaire fraiche
Possède trois tête
Présente sur Shutter



_________________

"Ceux qui rêvent de jour ont conscience de bien des choses qui échappe à ceux qui rêve seulement de nuit"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aven Y. Owen
Admin- Descendante des Aînés
Admin- Descendante des Aînés
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Créatures   Dim 10 Fév - 9:40

La Gorgone est une créature terrifiante qui ressemblerait vaguement à une vache voire parfois à un gnou, dotée d'une solide carapace d'écailles voire parfois de fer. Cette créature apprécie fortement les plantes hautement toxiques comme nourriture, qui seront réutilisées plus tard en cas de menace... En effet, la bête pour se défendre, soufflera une haleine délétère et emplie de miasmes qui provoqueront la mort de la victime.


Gorgone


Gorgone
1 m 40
mange des plantes toxique
évitez le souffle vert qu'elle crache: hautement toxique
Présente sur Shutter



_________________

"Ceux qui rêvent de jour ont conscience de bien des choses qui échappe à ceux qui rêve seulement de nuit"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aven Y. Owen
Admin- Descendante des Aînés
Admin- Descendante des Aînés
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Créatures   Dim 10 Fév - 9:48

Mieux vaut éviter la rencontre avec cette étrange créature. Vicieuse et méchante, elle cherche à faire souffrir autour d'elle. Bien qu'on ait peu de détails sur les Harpies, on sait qu'elles ressemblent à des oiseaux géants à tête de femme, des seins lourds et des serres griffues. Les harpies traînent derrière elles une telle odeur de charogne que leur pestilence fait s'évanouir les plus courageux.
Il arrivait que les Harpies descendent des montagnes afin de provoquer la famine en volant la nourriture et en déposant sur ce qu'elles laissaient une odeur abjecte, enlevaient les enfants, et torturaient sans relâche leurs victimes.




Harpies


Harpies
De la taille d'un homme
Aime torturer ses victimes avant de les dévorer.
Vole.
Présente sur Shutter.



_________________

"Ceux qui rêvent de jour ont conscience de bien des choses qui échappe à ceux qui rêve seulement de nuit"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aven Y. Owen
Admin- Descendante des Aînés
Admin- Descendante des Aînés
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Créatures   Dim 10 Fév - 9:59

Le Kelpie est un esprit associé à l'eau.
De très mauvaise réputation, le Kelpie est souvent fort dangereux pour l'homme
Il possède l'apparence d'un cheval grisâtre, souvent représenté avec des yeux rouges sinistres et de la végétation aquatique collée à sa crinière. Son but principal étant de faire en sorte qu'un cavalier le monte, si ce dernier a la bêtise de se plier au désir du funeste équidé, il restera collé à son dos et le Kelpie s'élancera vers le point d'eau le plus proche afin de le noyer proprement.
On peut souvent l'entendre gémir avant l'arrivée des tempêtes, le voir est un présage de mort.
Placer une bride ordinaire sur le Kelpie pour ceux assez fous ou désespérés pour tenter le coup, permet de le contrôler et de le faire obéir docilement.



Kelpie


Kelpie
Mange des hommes
Vie près de source d'eau.
De la taille d'un cheval ordinaire.
Présent sur Shutter.



_________________

"Ceux qui rêvent de jour ont conscience de bien des choses qui échappe à ceux qui rêve seulement de nuit"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Créatures   

Revenir en haut Aller en bas
 
Créatures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créatures rares et nommés - Monts Brumeux
» Créatures rares et nommés - Ered Luyn
» Inscriptions aux cours de Soins aux créatures Magiques
» Créatures rares et nommés - Trouée des Trolls
» Les créatures du mal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'archipel des rêves :: Hors RPG :: Context-
Sauter vers: